Agence immobilière de prestige dans le Luberon : Frédéric MISTRAL, l'écrivain en langue d'Oc

Frédéric MISTRAL, l'écrivain en langue d'Oc

Le grand poète de langue d’oc, Frédéric Mistral (1830 – 1914) voit le jour à Maillane dans une famille aisée et grandit au Mas du Juge, un domaine de 25 hectares, entre Maillane et Saint Rémy. Il fait ses études à Avignon, en particulier au Collège royal d'Avignon, dans la rue qui porte maintenant son nom. Après une licence de Droit à Aix en Provence, il devient le héraut de la culture ancestrale de la Provence et du provençal « première langue littéraire de l'Europe civilisée ».

 

 

Avec le poète Joseph Roumanille, Mistral orchestre le renouveau de la langue d'oc. Accompagnés de 5 autres poètes, ils fondent en 1854, à Châteauneuf-de-Gadagne (Vaucluse) le Félibrige, association qui favorise l’usage de la langue d’oc. De nos jours, cette organisation culturelle est toujours active en Provence.

 

Mistral écrit des poèmes épiques en langue d’oc, des romans en vers. Son œuvre la plus connue est Mirèio (Mireille), parue en 1859 et qui lui valut le prix Nobel en 1904. Charles Gounod en fera un opéra. Ses amis, Lamartine et Daudet, contribuent au succès public de Mistral en vantant ses œuvres dans leurs propres créations. Mistral écrit ensuite « Lou Tresor dóu Felibrige », le dictionnaire le plus complet de la langue d'oc.

 

Le musée Frédéric Mistral à Maillane est tout d’abord sa maison où il vécut avec sa femme. Mistral la légua, après sa mort et celle de son épouse, à la commune de Maillane avec tout ce qu’elle contenait. La maison a été classée Monument Historique et préservée en état.