Agence immobilière de prestige dans le Luberon : PETRARQUE et la Fontaine de Vaucluse

PETRARQUE et la Fontaine de Vaucluse

François Pétrarque, grand érudit du XIVème siècle, a vécu à Avignon et a trouvé refuge à la Fontaine de Vaucluse. Frédéric Mistral a chanté le Pays d’Arles avec son amour de la langue d’Oc. Le poète surréaliste, René Char, de l’Isle sur la Sorgue, fit découvrir sa ville et le Vaucluse à ses amis surréalistes.  Jean Giono fut l’écrivain du monde paysan provençal et ses œuvres inspirent régulièrement le cinéma avec succès.
Au XIVème siècle, Francesco Pétrarque (1304 – 1374), jeune exilé italien, possède une élégance, une prestance et une éloquence qui vont lui ouvrir des portes prestigieuses. Il commence ses études à Carpentras. Il les termine à Montpellier et à Bologne. Il devient l’ami de Giacomo Colonna, fils d’une illustre famille romaine. Pétrarque abandonne le droit et se consacre à une activité littéraire tout en étant contraint d’entrer dans les ordres pour subvenir à ses besoins. Dès son plus jeune âge, à la mort de sa mère, il écrit des poèmes. De retour à Avignon, il s’engage auprès du cardinal Giovanni Colonna mais ne se plait pas à Avignon qui lui parait être « une nouvelle Babylone ». Toute sa vie, il voyage beaucoup, en France, Paris, les Flandres, l’Italie mais il revient toujours en Avignon.
En 1327, il rencontre Laure de Sade, épouse du marquis Hugo de Sade. Pétrarque a le coup de foudre. Cet amour n’est pas partagé mais selon les règles de l'Amour Courtois, toute sa vie, le poète écrit des poèmes à la gloire de cette dame de haut rang qui lui est inaccessible.
Ecrivain prolixe, il écrit en latin des biographies héroïques, une riche correspondance avec des Grands de son siècle, des poèmes, des récits comme celle de son ascension du Mont Ventoux et des traités. Son premier livre majeur est « Africa », le récit de la seconde guerre punique et des exploits de Scipion. Il fait de lui un écrivain reconnu de ses pairs en Europe. La seconde œuvre célèbre fut «  Canzonniere », un recueil de poèmes écrits année après année sur son amour sublimé pour Laure.
Grâce à ses relations, il rencontre tous les érudits, lettrés et savants en visite dans la Cité des Papes. En 1338, pour retrouver la paix et travailler paisiblement, Pétrarque s’éloigne d’Avignon et de Laure de Sade et s’installe sur les rives de la Sorgue, à la Fontaine de Vaucluse. Il est séduit par la beauté, la quiétude de l’endroit.
En 1348, alors que Pétrarque est reçu en Ambassadeur auprès du Roi de Hongrie,  une lettre lui apprend la mort de Laure de Sade, vingt et un an jour pour jour après leur rencontre et qu’Avignon est ravagée par la Peste Noire.
En opposition avec le nouveau Pape, Innocent VI, il décide de quitter la Provence pour l’Italie en 1353 où il devient Ambassadeur de la famille Visconti à Milan puis à Padoue et Venise. Il finit sa vie à Arqua entouré de sa fille née d’une liaison inconnue et de son gendre.