Agence immobilière de prestige dans le Luberon : Lifestyle by Rosier, le magazine - édition 2017

Lifestyle by Rosier, le magazine - édition 2017

L’équipe de l’agence Rosier est heureuse de vous proposer l’édition 2017 de son magazine prestige. Cette année l'édito est rédigé par une personnalité qui ne vous est sûrement pas inconnue, à vous d'apprécier :

 

 

La Provence

Quand j’avais 20 ans je ne comprenais pas la Provence. Tropcalme. Trop de nature. Pas assez d’humains qui bougent. Et aujourd’hui, 30 ans plus tard, j’en suis amoureux. Calme, belle, discrète et accueillante. Ce n’est pas elle qui a changé bien sûr, c’est moi qui sais la regarder et y trouver ma place.


La Provence c’est d’abord des maisons magnifiques où on a le droit de se reposer sans regarder son portable et ses mails. Des maisons où l’on adore inviter des amis. Ou s’y faire inviter. Des maisons qui vont du Mas le plus vieux à la construction la plus neuve en respectant le charme de la sobriété.
Elles sont si rassurantes ces maisons, j’ai envie de toutes les essayer ! J’en loue une par an depuis quelques années et je ne suis jamais déçu.


Et puis il y a les villages qu’on visite et qu’on fait découvrir aux copains. On les éblouit avec Gordes et son château à flanc de montagne, on les dépayse avec Roussillon et son faux-air de Colorado, on les fait voyager et rigoler avec Lacoste et son château du Marquis de Sade. Et puis Ménerbes, et puis Rustrel, et puis l’Isle-sur-la-Sorgue… Je vous laisse les chercher et les découvrir. Les Baux-de-Provence aussi… Courrez-voir les carrières de lumière !


La nature est domptée mais omniprésente. Elle ne vous écrase pas, elle vous entoure délicatement. Elle vous fait croire que vous êtes au milieu du tableau d’un grand peintre.
Forcement un de ceux qui ont habité la région. Si vous roulez de nuit de Gordes à Carpentras vous croiserez sur la route des
renards, des sangliers et des biches. Véridique ! Je n’en avais jamais vu autant.


Et les gens sont gentils et discrets. Ils vous laissent partager leur région sans chauvinisme en respectant votre désir de tranquillité.
Vous l’aurez compris j’aime la Provence et je veux continuer à la découvrir car elle me fait du bien. Car elle me veut du bien.
Je vous laisse la rencontrer,

Amicalement.

 

Pierre PALMADE