Agence immobilière de prestige dans le Luberon : Le village médiéval de SAIGNON, dominant la ville d'Apt au coeur du Luberon

Le village médiéval de SAIGNON, dominant la ville d'Apt au coeur du Luberon

LE VILLAGE MEDIEVAL DE SAIGNON

Le village médiéval de Saignon surplombe la ville d’Apt depuis un piton rocheux très escarpé du Luberon.

Vous apprécierez de vous promener dans les ruelles étroites du village de Saignon, où vous trouverez de belles fontaines anciennes, de charmantes places ombragées, des maisons aux façades traditionnellement provençales.
 
Le nom de Saignon vient du latin « signum », signifiant «  le signe » puisque le gigantesque rocher, abritant le village, surplombe la ville d'Apt et servait, en effet, de lieu de signalisation par les feux qui y étaient allumés pour communiquer de loin en loin entre populations gauloises avant l'invasion romaine (la ville d’Apt fut fondée en 50 avant J-C).
 
Ces villages perchés du Luberon, sont considérés comme typiquement méditerranéens. Ces villages étaient de véritables fortifications essentiellement dans les zones de collines où l'eau est rare. Ces communautés refermées sur elle-même correspondent à des régions de petites propriétés, où les seules terres fertiles se situent au fond de quelques vallons, et ce regroupement a facilité l'existence d'un artisanat rural indispensable aux villageois (charron, forgeron, etc.). À contrario, l'habitat dispersé implique de grands domaines qui tendent à vivre indépendamment.
 
Les Gallo-Romains d’Apta Julia font de ce site, dominé par son rocher, l'un de leurs lieux de villégiature. Sur le «Mont Flavien» sont construites de nombreuses villae dont la Villa Obaga, où ont été exhumés des autels sacrés et sur le site des Tourettes, les ruines d’une villa gallo-romaine essentiellement consacrée à la production d’huile et de vin.
 
C’est en 976 que fut construit sur le rocher un premier castrum avant d’être remplacé par 3 forts, clefs de la défense d’Apt : ces trois castri avaient pour nom Crugière, Méjean et la Roche. De ces trois châteaux, des salles rupestres ont été sauvegardées, dont l'une a abrité un moulin à huile, des caves, des citernes, des aiguiers et des escaliers creusés dans le roc.
 
Au cours des siècles, Saignon sera inféodé à de multiples seigneurs, on en comptera jusqu’à quarante au cours du XIVème siècle.
 
Aux abords du village, l’Abbaye Saint-Eusèbe aurait été créée au VIIème siècle. L’abbaye, désertée par ses moines, devient, en 1431,  une commende des princes-évêques d’Apt jusqu’à la Révolution où elle est vendue comme bien national convertie en grange. Seule reste de nos jours l’église abbatiale qui est utilisée aujourd'hui en galerie d’exposition.