Agence immobilière de prestige dans le Luberon : Le CHATEAU de GORDES, face à l'agence Rosier et au Luberon

Le CHATEAU de GORDES, face à l'agence Rosier et au Luberon

Depuis mille ans, le Château de Gordes couronne le village. Située en face de l'immeuble de l'agence Rosier, sa façade principale est orientée en direction du soleil et du Luberon.

Guillaume d’Agoult, un des premiers ancêtres de cette puissante famille féodale d'Agoult qui couvrit de fortifications tous les villages aux alentours, le mentionne en 1031. Ses successeurs le renforcent et en 1123 le nomment «  Nobile Castrum », le seul ainsi dénommé parmi les châteaux avoisinants.
Au milieu du XIVème siècle, comme ailleurs en Provence, on agrandit le donjon pour disposer de meilleures défenses contre les incursions de Raymond de Turenne.
 
Assiégé en vain pendant les guerres de religion, il fut le fief des Marquis de Simiane, puis des Ducs de Soubise, et au XVIIIème siècle des Princes de Condé.
 
Le château médiéval fut reconstruit entre 1525 et 1541, dans le style propre à la Renaissance sous l’égide de Bertrand de Simiane. Depuis cette époque, le château présente un double visage : un aspect très château fort du côté septentrional et une façade Renaissance du côté méridional.
 
L'imposant édifice est puissamment défendu par de grosses tours rondes dont la couronne de mâchicoulis supporte une terrasse pour l'artillerie, les hauts murs ont percés de trois étages de fenêtres « renaissance », on remarque aussi sur les murs, les tours et les échauguettes, les ouvertures des bouches à feu judicieusement réparties. La façade sud du château s'ouvre au soleil face au vieux Gordes ; derrière la fontaine, une porte voûtée percée dans la muraille accède par une cour intérieure à l'escalier monumental qui dessert le bâtiment.
 
Durant les XVIIème et XVIIIème siècles, le château parait n’avoir subi aucune modification majeure, ses propriétaires éloignés se contentant de percevoir les revenus de la seigneurie.
 
Vers 1789, les révolutionnaires s’emparent du château mais ne le détruisent pas.
 
Le château fit naguère partie intégrante de la vie du village, avec l‘ouverture d’un café en rez-de-rue supprimé depuis.
 
Le château a été classé monument historique le 4 juillet 1931 et sa tour ronde le 28 octobre 1949.
 
C’est le célèbre artiste Victor VASARELY qui restaura le château dans les années soixante.